Randonneurs du Monde , randonnées accompagnées

tableau Imprimer

tableau Tableau des voyages

MAURITANIE
De Ouadane à Chinguetti par la mer de sable
du 30 décembre 2018 au 6 janvier 2019

Dans la partie occidentale du Sahara – le plus grand désert du monde – nous vous invitons à parcourir un itinéraire de rêve qui relie deux cités mythiques de Mauritanie : Ouadane la caravanière et Chinguetti la ville-bibliothèque.

Entre ces deux lieux s’offre à nous une mer de sable et l’infini comme compagnon avec le sable, le silence et les étoiles. Mais nos découvertes seront aussi les séances du thé, les chameaux, les bivouacs, les couchers de soleil avec la coloration du sable, la majesté des dunes de l’erg Mghalid, les richesses culturelles des Maures…

Notre odyssée avancera au rythme des « vaisseaux du désert » autrement dit des chameaux. Ils transporteront nos affaires tandis que nous marcherons dans l’immensité du paysage où rapidement nous perdrons nos repères aussi bien sur le terrain que dans nos esprits.

En fin d’après-midi nous retrouvons l’équipe chamelière au campement autour de la khaïma où nous prendrons le repas avant de plonger à son lit de sable pour rêver encore plus fort sous la multitude d’étoiles.

Attention à vous, car cette approche « trop » rapide risque d’être le moteur de rêves de futures explorations des autres déserts du Sahara (8,5 millions de km² soit 17 fois la France).

Désert Mauritanien


Esprit du séjour

Ce voyage-rando nous entraîne aux confins de l’Afrique saharienne, loin de nos vies, de nos repères. Nous découvrirons un peuple et sa culture et nos préjugés seront bousculés. En effet, ici tout est dépaysant ; voyager dans cette mer de sable, c’est être dans un autre espace-temps. Les randos sont contemplatives et sont un prétexte pour découvrir un lieu et vivre un moment hors du temps. Il nous faut donc oublier nos attentes de consommateurs européens afin d’apprécier à leurs justes valeurs, les richesses et les sagesses de ce peuple.

Cet état d’esprit est indispensable pour voyager avec nous.

Points forts
  • • Itinérance facile aux paysages sublimes et variés.
  • • Accueil de la population.
  • • Une équipe locale exceptionnelle.
  • • Cités anciennes de Ouadane et Chinguetti, classées à l’UNESCO.
Sécurité

De nos jours, aucune région du monde ne peut être considérée comme totalement sûre. Les terribles attentats en France nous l’ont trop bien rappelé.
Pour mémoire, sur le sol mauritanien, 4 Français ont été assassinés en 2007 puis 2 Italiens en 2009. Le gouvernement a depuis 6 ans engagé une sécurisation renforcée de son territoire suite à la guerre du Mali et l’explosion d’AQMI.
Depuis 2 ans déjà, le Quai d’Orsay - réputé frileux - a supprimé de sa liste rouge la partie occidentale de la Mauritanie où se déroule ce séjour. Depuis 2 ans des milliers de touristes reviennent dans ce pays sans encombre.

Parcours en Mauritanie


Programme

Jour 1 : vol international Paris - Atar. Transfert pour Ouadane, visite.
- Transfert : 3 h
- Hébergement : auberge

Jour 2 : traversée de l’oasis de Tanouchert, rencontre avec l’équipe chamelière. De l’oasis nous partons à pied pour l’immensité du désert direction l’erg Ouarane. En fin de journée, possibilité de monter les chameaux pour ceux qui le désirent autour du campement.
- Rando : 5 à 6 h
- Dénivelé : +/- 200 m
- Transfert : 20 min
- Hébergement : bivouac

Jours 3 à 6 : inexorablement, nous nous enfonçons dans cette mer de sable qui semble sans fin et pourtant si diversifiée. Nous apprenons à reconnaître les mghalig (couloirs de vent entre les dunes) et autres formations géologiques. Alors que notre vocabulaire s’enrichit de quelques mots maures, nous découvrons la cuisine locale avec la n’bourou la galette et les fameux 3 thés. Nous dînons autour du feu réconfortant en toute quiétude et simplicité. La nuit reste un moment magique où les étoiles scintillent ; nous contemplons la voûte céleste aux constellations innombrables et autres planètes.
- Rando : 5 à 6 h par jour
- Dénivelé : +/- 200 m par jour
- Hébergement : bivouac

Jour 7 : de Maghlag al Talhaya notre dernier bivouac qui semble si profondément ancré dans le désert, nous arrivons en seulement 3h de marche à l’oasis de Chinguetti qui nous apparaît comme par mirage. Visite de la cité à travers ses ruelles et bibliothèques.
- Rando : 3 h
- Dénivelé : +/- 100 m
- Transfert : 1 h
- Hébergement : auberge

Jour 8 : retour à Atar et vol international pour Paris.

Attention : ce descriptif n’est bien sûr qu’indicatif, il pourra évoluer suivant les conditions de météo, impératifs de sécurité et les problèmes de transports. Seul le guide reste juge du programme.

 

rencontre en rando dans le désert Mauritanien


Renseignements pratiques

Niveau physique : 2/6.
Les randonnées sont accessibles à tout randonneur capable d’évoluer sur terrain varié (piste, chemin, sable, parcours vallonné) 5 heures par jour, et de bivouaquer. Pause de 3h environ (suivant la chaleur) à midi.

Hébergements :
Auberge (simple avec douches collectives) en ville.
En bivouac (5 nuits) nous aurons une khaïma (grande tente maure) avec matelas ; possibilité de dormir à la belle étoile.


Bivouac dans le désert Mauritanien

Nourriture :
Petit-déjeuner copieux avec boissons chaudes (thé, café) et galettes. Salade froide le midi et repas chaud le soir.
Ceux qui ont un régime particulier, merci de le signaler dès l’inscription. Il ne sera pas possible de fournir des repas sans gluten ni lactose. A vous d’apporter quelques compléments alimentaires car on ne trouve pas d’alternative alimentaire sur place.

Climat :
Logiquement beau, de 15 à 35°C dans la journée et froid la nuit, entre 5 et -5°C. Absence d’ombre et sensation de froid la nuit car amplitude thermique importante. Le vent fort et la pluie peuvent quelques fois perturber cet équilibre. D’une manière générale les journées sont ensoleillées et le vent présent. L’ombre est rarissime.

Santé :
- Voyager en Mauritanie n’est pas anodin sur un plan sanitaire. Toutefois la région saharienne est épargnée, en dehors de la saison des pluies, du paludisme. Le virus Zika n’est pas présent.
- Prenez un répulsif moustique. Pas de fièvre jaune.
- Aucun vaccin n’est obligatoire, mais certains sont très vivement conseillés : diphtérie, tétanos/polio, hépatite A et B. Pensez à les planifier plusieurs semaines avant le départ.
- Sur place, soyez vigilant surtout au petit matin, avant de s’habiller et d’enfiler ses chaussures : vipères et scorpions affectionnent ces lieux : secouez vos chaussures.
- Au quotidien, lavez-vous fréquemment les mains (savon sans eau) et protégez-vous de la chaleur afin d’éviter une tourista. Ayez d’excellentes lunettes de soleil afin de prévenir une ophtalmie. La sensation de froid est marquée le soir, habillez-vous chaudement.

Consultez votre médecin et votre dentiste avant le départ.

Eau :
L’eau ne manque pas mais nécessite souvent de la part des chameliers beaucoup de peine et d’effort : détour vers les points d’eau, transport… donc on l’économise par sagesse et amitié.
N’oubliez pas votre Micropur afin de la purifier et la boire sans soucis.

 

Encadrement : double encadrement par Jean-Marc Cotta, accompagnateur en montagne (brevet d’état) et par une équipe locale (guide et équipe chamelière).

Transports terrestres : minibus, 4x4 et chameaux pour le transport des bagages.

Transport aérien : vol affrété direct Paris – Atar assuré par Mauritania Airlines. Le poids des bagages ne doit pas excéder 15kg par personne en soute, 5kg en cabine. Prestation à bord payante (snack).

 

Dates : du 30 décembre 2018 au 6 janvier 2019 (8 jours, 7 nuits).

Formalités : passeport en cours de validité valable au moins 6 mois après la date de retour.

Visa : visa obligatoire à prendre à l’aéroport à votre arrivée. 55€ (prévoir l’appoint).

Prix : 1250 €
- Comprend tous les repas, hébergements, transferts, encadrements, aérien depuis Paris.
- Ne comprend pas les dépenses perso, les boissons, les assurances (optionnelles), les pourboires (30€ recommandés/séjour) et le visa (55€).

Le prix du voyage est identique à celui des agences françaises. Pourtant elles travaillent avec un guide local (double encadrement avec nous) et ne paient qu’une quote-part du billet d’avion contrairement à nous.


Matériel à apporter

Afin que le séjour se déroule bien, pensez à avoir le matériel adapté à ce milieu spécifique.

Sacs
- 1 sac de voyage souple sans roulettes (valises interdites car difficiles à transporter sur les chameaux, qui plus est les blessent) contenant votre matériel. 15kg maximum.
- 1 sac à dos de 35 litres environ pour les vêtements et matériels utiles dans la journée (gourde, kway, crème solaire, lunettes, livre pour la sieste…). 5kg maximum.

Couchage et vêtements
- 1 sac de couchage température confort -5°C + sac à viande léger.
- 1 polaire très chaude ou veste en duvet pour le soir.
- 1 polaire légère ou chandail.
- 1 bonnet, gants, et chaussettes chaudes pour le soir (il fait froid en janvier).
- 1 veste coupe-vent et imperméable.
- 1 poncho (au cas où nous marcherions sous la pluie).
- 1 pantalon léger et ample (pas de collants).
- 1 bermuda (facultatif) uniquement pour la partie désert ; interdit dans les villages.
- 2 chemises à manches longues (pour se protéger du soleil) amples et légères.
- 1 chapeau de soleil, foulard pour protéger le cou (on peut acheter un chèche sur place).

Les vêtements légers et amples sont préférables et si possible en matière technique.

Une tenue décente et respectueuse des populations locales est obligatoire. Short, décolleté, vêtements moulants sont strictement interdits. Idem pour l’alcool.

Chaussures
- 1 paire de chaussures de marche style basket ou sandale de sport ouverte (Keen). Tongs, espadrilles, nu-pieds… interdits car « cram-cram » et épines et pierres.
- 1 paire de nu-pieds ou tongs pour le soir.
- Plusieurs paires de chaussettes (jamais doubles car le sable se glisse entre les deux couches).

Divers
- Lunettes de soleil indice 4 avec protections latérales. Obligatoire !
- Un masque de ski (!!!) pour se protéger d’une éventuelle tempête de sable.
- Crème solaire, stick à lèvres, crème anti-moustiques.
- 2 gourdes de 1,5 litres + 1 couteau.
- 1 lampe frontale + pile et ampoule de rechange.
- Affaire de toilette : produits biodégradables de préférence + lingettes bébé.
- Papier toilette + briquet (afin de le brûler après usage).
- Une pochette étanche pour garder à l’abri du sable vos affaires importantes.
- 2 sacs poubelles afin de protéger vos affaires du sable (ou pluie).
- Matériel photo très bien protégé dans plusieurs sacs plastique ou matériel adapté.
- Pharmacie perso avec paracétamol, anti-inflammatoire, anti-diarrhée, antibiotique spectre large, Biafine, collyre, pastille contre maux de gorge, désinfectant, pansements, élastoplaste de 6cm, double peau, Micropur afin de purifier l’eau.


Autres points

Photographies
En voyage, il est normal de vouloir ramener le plus de souvenirs possible, la photographie et est un indéniable moyen. Vous ferez vite connaissance avec l’équipe chamelière et vous aurez maintes occasions d’immortaliser leur portrait. La connaissance et l’amitié mutuelles vous le permettront. Par contre, durant les éventuelles visites dans les campements nomades, la chose s’avère plus délicate. Il vous faudra systématiquement demander la permission pour prendre un cliché sans « mitrailler ». Il en va de même à Chinguetti et Ouadane.

Cadeaux et pourboires
A la fin du séjour, il est d’usage de laisser un pourboire (obligatoire) à l’ensemble de l’équipe chamelière. Toutefois, vous pouvez également leur témoigner de votre satisfaction et reconnaissance en laissant quelques matériels (facultatif). Sachez qu’ils sont comme nous, sensibles à toute preuve ou marque d’amitié ; mais sachez que dans le Sahara, davantage que chez nous, la façon de donner vaut mieux que ce que l’on donne.

Objets préhistoriques
Nous vous rappelons qu’il est INTERDIT de ramasser et d’emporter les outils ou ustensiles de pierre et métal (pointes de flèches, bifaces, racloirs, meules…). Toute personne prise en flagrant délit engagerait sa seule responsabilité auprès des autorités compétentes.

Environnement
Le Sahara est un milieu fragile que nous devons préserver et respecter. Les seules traces que nous laisseront seront l’empreinte de nos pas, que le vent se chargera de balayer. Tous nos déchets seront ramenés. Papiers toilette et lingettes doivent être systématiquement brûlés.

Bibliographie
Une petite sélection de livres sur la Mauritanie et le Sahara : - Pieds nus à travers la Mauritanie de Odette du Puigaudeau, ed. Phébus.
- Méharées de Théodore Monod, ed. Actes Sud Babel.
- Le chercheur d’absolu de Théodore Monod, ed. Folio.
- Mémoires sahariennes de Odette Bernezat, ed. La Boussole.
- Le Murmure des Dunes de Jean-Pierre Valentin, ed. Transboréal

rando dans le désert Mauritanien


Remerciements

C’est avec professionnalisme et en toute amitié que Odette et Jean-Louis Bernezat ont contribué à l’établissement de cette fiche technique. Bernouze comme on le surnomme dans le milieu, et sa femme, ont passés 40 ans de leur vie à arpenter et faire aimer le Sahara à des milliers de marcheurs en Algérie, Lybie, Tunisie, Niger, Mauritanie et Maroc.
Créateurs de l’agence Hommes et Montagnes et des randonnées chamelières, ils ont inlassablement inventé des traversées comme la célèbre Tamanrasset - Djanet en 1974, devenue aujourd’hui classique.
Guide de haute montagne, Bernouze aime l’engagement ; il effectue durant l’hiver 1988-89 avec des clients, la première traversée du Sahara nord-sud jusqu’à Agadez, sur 2800 km en trois mois et demi. Très bien intégrés à la population locale, ils parlent tamasheq et montent à chameau comme n’importe quel nomade.
Auteurs de nombreux ouvrages qui retracent leurs aventures et rend hommage à la culture des différents peuples du Sahara, ils sont édités chez de prestigieux éditeurs. Par l’entremise de la réalisatrice Maryse Bergonzat, Arte leur a consacré un documentaire Rendez-vous nomade, sur leur passion dévorante de ce monde envoûtant auquel ils ont dédié leur vie.
Je les remercie chaleureusement pour leur transmission et leur amitié.

dunes du désert Mauritanien

 


Pour tous renseignements complémentaires merci de contacter :


Randonneurs du Monde



Association Randonneurs du Monde

3 route de Bosdarros, 64260 Rébénacq - 06.83.25.39.25

Association de tourisme affiliée à L'APRIAM immatriculation ATOUT France IM 073.10.0023 73800 Francin
Garantie financière : 1 446 600€ : GROUPAMA police 4000713451/0 - 92 NOISY LE GRAND
RCP : MUTUELLE DU MANS - police A3.056.234 - 72000 LE MANS
SIRET 520 290 586 000 12 - APE 7911Z - TVA intracommunautaire FR53520290586

tableau Imprimer cette fiche

tableau Tableau des voyages

Association Randonneurs du Monde - agence de voyage spécialisée dans la randonnée voyage au Cap-Vert, Madère et Pyrénées 3 route de Bosdarros - 64260 Rébénacq affiliée à L'APRIAM immatriculation ATOUT France IM 073.10.0023 73800 Francin
Garantie financière : 1 446 600€ : GROUPAMA police 4000713451/0 - 92 NOISY LE GRAND - RCP : MUTUELLE DU MANS - police A3.056.234 - 72000 LE MANS
SIRET 520 290 586 000 12 - APE 7911Z - TVA intracommunautaire FR53520290586